promostyl

©Promostyl

BUREAUX DE TENDANCES / BUREAUX DE STYLE  / AGENCES DE PROSPECTIVE / CHASSEURS DE TENDANCES ou encore « Fashion Trend Forecasting Agency »,Trend forecaster », « Cool Hunter »,  « Tendanceur »


UN TRAVAIL ÉCLECTIQUE 
Leur métier : humer l’air du temps afin de  prédire et repérer  des mois à l’avance tous les signaux des tendances de demain. Ce sont  des visionnaires qui ont le rôle de vigie. Les bureaux  de style ne  travaillent pas seulement sur les tendances de la mode de demain mais  ce sont aussi des agences de style. 

La plupart des bureaux de style travaillent actuellement pour de larges secteurs au service des entreprises textiles : analyse des tendances, conseil en marketing, positionnement, analyse des marchés ; on propose même  dans certains bureaux de style en dehors de l’activité style, la communication et les relations presse.

Téléchargez le PDF de la Fédération du PAP /Qu’est ce qu’une tendance de mode  ? Ici

► HISTORIQUE DES BUREAUX DE STYLE EN FRANCE


C’est dans les années 60 que se sont développés les bureaux de style. Le premier fut créé par Maïmé Arnodin, un an plus tard, Primerose Bordier se spécialise dans le style du linge de maison. Sa signature liée à celle de Descamps, la rendra célèbre dans le monde entier. Elle sera d’ailleurs, la première styliste décorée de la légion d’honneur.
En 1966 PROMOSTYL voit le jour avec à sa tête Françoise Vincent-Ricard.
Puis en 1968, parallèlement à la création du premier groupement de conseillères de mode, le bureau de style MAFIA naît. Il réunit Maïmé Arnodin et Denise Fayolle, qui travaillait alors chez Prisunic. Enfin en 1970, Dominique Peclers, directrice du bureau de style du Printemps qui fonde son propre bureau qui deviendra PECLERSPARIS.

► LES CAHIERS DE TENDANCES ou « TREND BOOKS »


Le travail des bureaux de style consiste à « débusquer » les tendances, environ deux ans à l’avance pour anticiper les prochaines orientations, les envies et les attentes des consommateurs de demain. Grâce à leur réseau international d’agents, les bureaux de style  collectent une multitude d’informations  dans le monde entier. Leurs créatifs voyagent dans les capitales influentes afin de repérer des indices, des objets, accessoires, vêtements et même des comportements ou  courants sociétaux qui paraissent nouveaux  et intéressants à décrypter. Ils font du shopping , visitent des expositions, vont aux puces, fréquentes les lieux favoris des noctambules, en bref, ils hument tout simplement … « l’air du temps »

peclers-bureau-de-style

Les célèbres Cahiers de tendances prévisionnels des BUREAUX DE STYLE © PECLERS Paris

La première approche des stylistes des bureaux de tendance est intuitive et subjective, ce sont de véritables éponges. Ensuite il y a l’étape des brainstormings, réunions au cours desquelles les créatifs, principalement des stylistes, exposent leurs idées, les confrontent, les structurent  afin de déterminer quelles sont les tendances convergentes et les grands courants pressentis . Des «cahiers de tendances» sont ensuite réalisés de 18 à 24 mois à l’avance. A base  de dessins, de photos et de collages ils dévoilent les coloris, les matières, la lingerie, le prêt-à-porter, la mode féminine et masculine, et la décoration du futur. Stylistes, infographistes, designers participent à l’élaboration des cahiers. Ces cahiers sont devenus une base conceptuelle indispensable de réflexion, utiles aux créatifs, stylistes ou designers, qui s’en servent comme d’un tremplin et d’une base de travail. Ces cahiers  seront alors vendus et diffusés aux  membres de toute  la filière textile internationale.

C’est la raison pour laquelle  on retrouvera les  mêmes imprimés, silhouettes ou couleurs à Paris Tokyo, Milan ou Moscou.

Ces véritables  « têtes chercheuses » travaillent déjà sur 2018/2019/2020 et le résultat de leurs investigations  sera exposé les prochains mois dans les différents salons professionnels parisiens et internationaux consacrés à la mode. Leurs orientations  de style  pourront dans un premier temps rassurer le consommateur car les tendances sont multiples et permettent à  chaque « tribu » selon son âge, son milieu social, ses centres d’intérêts, de se retrouver.

promostyl

Brainstorming pour choisir les tendances couleurs des saisons futures ©PROMOSTYL


► CRÉATEURS DE COLLECTIONS


La plupart des  bureaux de style créent aussi des collections personnalisées à la demande des fabricants du secteur textile. Ils doivent alors évaluer les besoins et les attentes des consommateurs pour établir  un diagnostic en fonction  du mode de vente et de la  mise en valeur des produits. Dans ce cas il s’agit de mettre une  véritable équipe de professionnels du prêt à porter au service des industries textiles. Lorsque  des stylistes sont déjà en poste  interne dans les sociétés,  une collaboration passionnante et  une complémentarité enrichissante  se produit alors  entre le bureau de style interne – que l’on nomme aussi dans certaines maisons «  studio » – et  les  têtes chercheuses des bureaux de style. Les fabricants achètent très souvent  des cahiers de tendances  pour leurs propres stylistes   qui  assistent alors  aux présentations  privées  des tendances organisées au sein des bureaux de style. 

► LES PRÉVISIONS SONT ELLES JUSTES ?


Oui, très souvent,  car les tendances ne sont pas de simples envies  passagères, mais au contraire, elles sont  des phénomènes à long terme ancrés dans nos vies. C’est justement le rôle passionnant des bureaux de tendances que de les découvrir, les observer, et tel un chasseur de les traquer . Il y a parfois une résistance plus ou moins longue à une tendance de mode ou à une couleur.  Mais, à l’inverse, la sortie d’un film, d’une exposition, d’un événement artistique peut  accélérer le développement d’une orientation.

► LE PROFIL DES STYLISTES QUI TRAVAILLENT DANS LES BUREAUX DE STYLE


Ils parlent plusieurs langues, connaissent parfaitement les lieux branchés et « underground » des capitales européennes, ont des amis sur toute la planète, s’intéressent à toutes les formes d’art, n’ont aucun préjugé. Ce sont  des êtres  ouverts, curieux et  sympathiques, contrairement aux rumeurs  ce  sont loin  d’être  « gourous ».

► COMBIEN  COÛTE UN CAHIER DE TENDANCES ?


Prix d’un cahier de tendance (on dit aussi cahier de style) : de 900 à 5 000 euros. Ils ont assez chers mais le prix est justifié par la crédibilité des prévisions des Bureaux de style et par l’intérêt pour les fabricants  de la filière textile de détenir à l’avance ce type d’information pour réaliser leurs collections sans prendre trop de risque.
– Cahier de tendances + mission de consulting : de 2 000 à  5 000 euros la journée.
– Suivi à l’année en fonction de la prestation fournie (développement de produit, outils de communication, conseils d’achat en distribution, merchandising, positionnement de marque..) : de 30 000 à 200 000 euros. Les bureaux de style sont tous présents à «  Première Vision » le salon des tissus et dans les autres salons professionnels.

► LES BUREAUX DE STYLE LES PLUS INFLUENTS EN FRANCE


→ TREND UNION
http://www.trendtablet.com

lidewijedelkoort

LI EDELKOORT, installée à Paris depuis 30 ans est l’une des plus célèbres prévisionnistes des tendances de mode internationales

Installée depuis trente ans à Paris, Li Edelkoort, d’origine  Néerlandaise (prénom:Lidewij), est l’une des plus célèbres prévisionnistes des tendances de mode. Elle décrypte  habilement avec son équipe les signes précurseurs de la consommation de masse, sonde l’évolution de la société contemporaine pour mieux conseiller les professionnels avec deux à trois années d’avance. Son flair est incontesté, «le Time magazine» l’a nommée comme l’une des 25 personnes les plus influentes de la mode. Des marques prestigieuses font appel à son expertise : mode, cosmétique, déco, art de vivre, industrie automobile, marques alimentaires multinationales, boissons mythiques,  etc.

Li Edelkoort, personnalité  charismatique a  osé lancer un énorme pavé dans la marre  en  mars 2015 « LE MANIFESTE ANTI-FASHION » qui  fit grand bruit sur la planète mode

« J’aime la mode. Passionnément… Mais…» « Quand vous faites la liste, il n’y a plus de créateurs qui créent véritablement de la mode. Tout simplement, parce que le marketing a tué l’industrie de la mode en la surexploitant, en faisant vivre aux designers un stress infernal (ils doivent tout faire) où leur originalité est immolée à la recherche constante du slogan, en saturant le marché de produits faits pour créer de belles images conçues pour être « likées » (afin de vendre du parfum), au détriment de vêtements faits pour être portés ».

Articles intéressants sur ce sujet :
http://www.lefashionpost.com/actus/2015/03/le-manifesto-anti-fashion-lidewij-edelkoort http://next.liberation.fr/mode/2015/05/08/la-mode-n-a-plus-rien-a-dire_1299782 https://www.letemps.ch/societe/2015/03/09/li-edelkoort-industrie-mode-creuse-tombe

→ PECLERS
http://www.peclersparis.com/fr/accueil
40 années d’analyse prospective, de tendances et de conseils en style . Fondé en 1970 par Dominique Peclers et dirigé aujourd’hui par Eric Duchamp, PeclersParis a rejoint en 2003 le groupe WPP premier groupe mondial de communication . PeclersParis a construit son succès dans les années 1970 et 1980 avec une offre de conseils visionnaires à destination des industries de la mode, du textile et des produits de la maison : anticiper les tendances et les préférences esthétiques des consommateurs, et les transformer en recommandations de style pour développer les produits les plus désirables. Grâce à ses cahiers de tendances et son offre de conseils personnalisés (analyse prospective de tendances, stratégie de marque et de style, conseils en style), PeclersParis a ainsi contribué à de nombreux succès commerciaux de marques célèbres. Depuis les années 1990, PeclersParis a développé ses relations avec d’autres secteurs d’activités : la grande distribution, les produits de beauté & cosmétiques, la grande consommation et l’électronique grand public.Ce bureau apporte à de nombreuses sociétés différentes une approche visionnaire de leur marché et sa traduction opérationnelle en recommandations créatives pour développer nouveaux produits et nouveaux services… une contribution majeure à l’accélération des projets d’innovation.

→ PROMOSTYL
http://www.promostyl.com/fr

Promostyl est un bureau international de style et de recherche de tendances, avec des bureaux à Paris, New York et Tokyo . Il a été créé en 1965 à l’initiative de Françoise Vincent-Ricardavec Danielle de Diesbach et Lysiane de Royère Promostyl imaginera des cahiers de tendances qui, mêlant croquis et tissus, auront pour objectif de limiter les risques et les coûts pour ses clients.

→ NELLY RODI
http://nellyrodi.com

Nelly Rodi  fait ses armes à la Woolmark puis chez Prisunic, Courrèges et au Comité de coordination des nelly-rodiindustries de la mode,le CIM qui inventa les premiers audiovisuels de tendance et donne des recommandations à plus de 500 entreprises internationales. Elle ouvre en 1985 son bureau de conseil en innovation et crée un réseau d’agents et de filiales dans le monde entier qui compte aujourd’hui 19 implantations. Nelly Rodi est également vice-présidente de la chambre de commerce de Paris pour le développement du design et de la mode et multiplie les rôles bénévoles visant à rapprocher designers et industriels

→ CARLIN INTERNATIONAL
http://carlin-groupe.fr

carlin colour

CARLIN est historiquement le premier bureau de la couleur

En 1937, au 54 rue du Faubourg St-Honoré, Fred Carlin, ingénieur textile de 35 ans développe une activité de conseil et de négoce de tissus. Il conçoit et vend des livres d’échantillons textiles savamment présentés. Il invente ainsi la forme primitive des cahiers de tendance. Au début des années 60, l’agence de conseil Fred Carlin est un bureau de style d’une douzaine de personnes. La majorité de la clientèle est étrangère : Scandinavie, Pays-bas, Belgique, États-Unis, Japon, Pays de l’Est… A l’aube de la mondialisation, Edith Keller rachète Carlin International et propulse la marque dans le top 5 des grands bureaux de style parisiens mondialement reconnus. En 10 ans, le Groupe Carlin a incubé 4 start ups : en 2002 : Enivrance (Bureau des style alimentaire) en 2004 : Emulsion Créative (Management de projet par la créativité) en 2009 : Inmouv Bureau de tendance Sport en 2011 : Anticipedia (le Serious Game de l’intelligence collective).

→ MAFIA
http://agencemafia.fr/#/agence

En 1965 Denyse Fayol et Maïmé Arnaudin, les deux célèbres stylistes de Prisunic  font émerger les bases de ce nouveau métier qu’est l’analyse des tendances. « Pourquoi une chose belle devrait être chère ? » Cette question marque le début de leur  collaboration qui dura 40 ans et la naissance de leur agence de publicité au nom un peu provocateur de: Mafia

Marie Chauveau est la présidente de Mafia depuis 1986 “En 2016, notre démarche est avant tout créative : projeter, analyser, synthétiser dans un mood-tape (réalisé 4 fois par an) le monde à travers tous les signes : de l’Art à la Mode, du Design au Parfum… Réconcilier le passé et l’avenir, le trop et le pas assez, le marketing et la création pour permettre d’avoir des critères pour conseiller une marque, la repositionner du produit à la communication mais aussi à la concurrence au sens large.” — “La demande des clients a-t-elle évolué ?” “Oui, beaucoup de dirigeants ont compris qu’il fallait que leur marque soit en mouvement permanent. Nous appelons cela « être en vie et faire envie » et cela nécessite un regard extérieur, un recul pour analyser et décider des meilleurs choix dans un contexte en perpétuelle évolution, voire révolution. Nous sommes pour eux une force de proposition permanente et sur-mesure pour la réussite des marques qui nous accordent leur confiance.”

Livre conseillé: « Le beau pour tous » L’aventure de deux femmes de style  libres. Leur audace permit à la France des années 60 de  s’ouvrir au style, au design et au graphisme. Elles ont été tour à tour, rédactrice de mode, conseillères en style, directrices artistiques, stylistes et publicitaires.

→ Cliquez sur la photo pour acheter ce livre collector

 

► LES BUREAUX DE STYLE  DES GRANDS MAGASINS 


Les grands magasins possèdent des Bureaux de style internes. On y élabore aussi des prévisions de  tendances à destination  des acheteurs -chefs de produit de l’enseigne, des fabricants des marques propres , de la PLV pour chaque saison et des  campagnes de promotion.
Les stylistes de ces bureaux de style travaillent sur  la mode féminine bien sûr, mais aussi l’homme, l’enfant, la beauté, l’accessoire, la maison et le gourmet.
Voici par exemple ci dessous une offre des Galeries  Lafayette recherchant une stagiaire .Nous vous encourageons vivement à faire ce genre de stages , ainsi que dans tous  les Bureaux de style cités plus haut. C’est une expérience très enrichissante pour les futurs stylistes car elle permet de comprendre  le fonctionnement  complet de la filière textile , de l’élaboration des produits ou bien de l’achat des produits en fonction des prévisions de tendances , jusqu’à leur destination  finale au sein des grands  magasins .

N’oublions pas que les pionnières  qui inventèrent les  bureaux de tendances avaient toutes démarré  au sein  des bureaux de style des grands magasin influents de l’époque des années 60 (Prisunic, Printemps)

Exemple d’offre de stage au sein du  BUREAU DE STYLE DES GALERIES LAFAYETTE

Rappelons que  les Galeries Lafayette c’est aujourd’hui 11 500 collaborateurs, 62 magasins avec une très large présence sur l’hexagone et une forte volonté de croissance à l’international.

Poste : Assistant styliste -Participation à l’élaboration des tendances (marques propres) -Recherches documentations (presse et net) _ scan et nettoyage image -Recherches et préparation de la Newsletters style bimensuelle. -Recherches colorielles pour marques propres. -Participation à l’élaboration des tendances sectorielles (beauté , lingerie , enfant …) -Bonne sensibilité et motivation mode -Tempérament curieux et autonome -Connaissances informatiques : photoshop indispensable

En savoir  plus concernant le métier de styliste au sein d’un grand magasin
article intéressant à lire
http://www.lsa-conso.fr/secteur-achats-marketing-styliste,127562

 

COPYRIGHT – INTERSTYLEPARIS™