LA MODE EN AFRIQUEannonces pour createurs Africains.

La richesse du patrimoine Africain est inouïe et les références à l’Afrique sont toujours aussi nombreuses sur les podiums des « Fashion Week » européennes.

Pour la première fois le salon des professionnels de la mode le plus important à Paris « Who’s Next / Première Classe », va célébrer la mode africaine du 7 au 10 septembre 2018 et le thème  vedette sera   AFRICA STREET !
Who’s Next et Première Classe célébreront les identités Africaines modernes, l’engagement et les savoir-faire de brillants créateurs venus des quatre coins d’Afrique.

Des métropoles africaines comme Durban (Afrique du Sud), Tunis (Tunisie), Addis-Abeba (Éthiopie), ou encore Dakar (Sénégal)… seront mises à l’honneur à travers le prisme de la culture urbaine. Au menu : la rue comme laboratoire de création !
Africa-street-salon

Le dynamisme de la mode sur le continent Africain est proportionnel à la vitalité de sa jeunesse  , elle est actuellement en pleine essor : vêtements, accessoires,   déco , design , life style, photographie.
La mode Africaine n’est plus ,  fort heureusement, considérée comme un folklore mais comme un style à part entière, une source inépuisable d’inspiration.
Du Maroc à l’Afrique du Sud, en passant par le Sénégal, les Créateurs Africains gagnent en visibilité et de plus en plus de « Fashion Week » sont organisées sur le continent.
La mode dite « Africaine » est devenue tout simplement « La Mode »avec un M majuscule .
Certains   pays se démarquent particulièrement et l’impact de l’industrie de la mode sur leur économie est incontestable   car la mode est une source d’entrepreneuriat pour la jeunesse.

LES « FASHION WEEK » DU CONTINENT AFRICAIN

Elles sont des tremplins de valorisation des Créateurs africains et de promotion des métiers d’Arts
Certaines «Fashion Week » sont déjà leaders  et existent depuis  plusieurs années.

L’idéal serait qu’il existe une coordination des calendriers des défilés et que les Fédérations de la mode de tous ces pays parviennent  à se fédérer pour créer une Union Panafricaine de la mode. Cette Union aurait ainsi plus de  moyens  pour créer un véritable impact médiatique international  de poids.

► ALGÉRIE   –    « ALGER FASHION WEEK »                                                                                                                                4ème  Edition  le 1er décembre 2018 à Paris

carte africa algérie

logo alger fashion week

La 4ème édition de l’ «Alger Fashion Week »  fondée par Lynda Younga Berber en 2011 aura lieu à Paris au Normandy Hotel près du Musée du Louvre le1er décembre 2018.
Cet événement à pour but de promouvoir la mode algérienne en France et en Algérie, mais également au niveau international. La création algérienne sera à l’honneur avec  des défilés exclusifs .
Créateurs ayant déjà participé : Fadila Kihel, Hassina Ibrahim, Hayet Maoui, Hayet Cha, Marina Belkacem, MB COUTURE, Nawel Mania , Hanael Couture, Negafa Sherazade , Princesse des 1001 et nuits.

Autres Créateurs renommés: Amor Guellil , Yacine Aouadi, Jawad Bensalem, Najib Alioua, Samir Kerzabi, Fouad Guerfi, Faiza Antri Bouzar, Mohamed Zineddine Touafek , Eddine Belmahdi , Nabil Hayari
https://www.algerfashionweek.com

► BÉNIN – Cotonou  « FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA MODE   ET DU MANNEQUINAT AFRICAIN  »                10ème   Edition   du 25 au 29 juillet 2018

carte Afrique Bénin                                         Bénin logo FESMMA

John Médard Agency (JMA) est l’agence organisatrice de ce festival , le mois de Juillet  a été  déclaré « mois de la mode » par le Ministère de la Culture.
Créateurs présents : Didier Fabrice, Lolo Andoche, Félicien Casterman, Baros de la Côte d’ivoire, Un L Mode, Karibu venu d’ Italie et Kuamba Kukuavi.
L’événement s’est déroulé au «Bénin Marina Hôtel » avec au programme  un concours   «Jeune Talent» et un concours «Jeune Styliste» , des expo-ventes et une grande soirée finale .
http://fesmma.com

► BURKINA FASO – Ouagadougou   « OUAGA FASHION WEEK » FESTIVAL INTERNATIONAL DE MODE AFRICAINE    1ère Edition    6-7-8   avril 2018

carte africa Burkina Faso
Ouaga-fashion-week 18

Le thème de l’événement était : « la mode source d’entrepreneuriat pour la jeunesse »
Alex Zamsonré est  Commissaire général de l’organisation de  La « Ouaga Fashion Week »

Programme: Conférences animées par des experts, acteurs et spécialistes de la mode, défilé de mode des stylistes nationaux et invités, ainsi qu’un  espace d’exposition, de promotion et de vente des créations .
Pays invités: Bénin, Ghana, Mali, Sénégal  le Togo,et la Côte d’Ivoire comme pays invité d’honneur.
http://alamodmag.com/category/ouaga-fashion-week
https://www.facebook.com/ouagafashionweek

►CONGO RDC  –   Kinshasa   « CONGO FASHION WEEK   (CFW) »                                                                                              ème Edition     du 6 et 11 août 2018

carte africa Congo RDCCongo Fashion Week 2018

La «Congo Fashion week» a été créée par deux sœurs, Marie-Claire et Marie-France Idikayi,  Congolaises expatriées à
Londres.
Cet événement est le fruit d’un partenariat avec Pygma Communication.
Au programme: défilé de mode des stylistes ,designers nationaux et invités dans le Hall du Premier Mall  suivi des « After »
La Congo Fashion Week 2018 revendique la paternité de « la sape » en tant que courant de mode.
Créateurs:   Adebayo Jones , Carine Pala, Juvenale Mbuyi, Martine Dabire, Decennie Mupepa, Danny Kombe, David Gulu, Elema Design, Felicite Luwungu, Yoyo Africa, Henricka Kiwa, Irene Bwiti, Rachael Lasamba, Marie Omba Djunga, Louison Mbeya.
https://www.congofashionweek.com

►MAROC – Dakhla   «  FIMA / FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA MODE AFRICAINE »
11ème Edition           du 21 au 24 novembre 2018

Le FIMA est le plus vieux Festival  du continent Africain dédié à la mode.
Pour célébrer ses 20 années d’existence, le Festival international de mode en Afrique (FIMA) quitte, pour la première fois, le désert du Niger pour être accueillie dans le Royaume du Maroc à Dakhala.

carte africa Maroc

Le Festival International de la Mode en Afrique a été créé par le styliste Nigérien Alphadi en 1998, au Niger, dans le désert de Tiguidit, pour présenter et valoriser en Afrique, les œuvres de créateurs Africains auprès des représentants du monde des arts , des journalistes du monde entier afin que ces créateurs obtiennent la place qu’ils méritent dans l’univers de la Mode.
Ce Festival unique soutenu par l’UNESCO et l’OIF est un événement culturel et économique qui a ramené la Paix dans la région d’Agadez lors de sa 1ère édition. L’UNESCO a nommé Alphadi, Artiste pour la Paix, pour son œuvre qu’il développe depuis 20 ans avec la volonté de toujours associer la population à ce Festival en construisant de nombreux projets  durables .
La démarche du créateur Alphadi est tout à fait  exceptionnelle car elle est basée sur une dimension sociale , loin des motivations exclusivement business que l’on peut parfois rencontrer chez d’autres organisateurs d’événements consacrées à la mode.
Thème de l’Edition 2018: « Intégration africaine par le renforcement de la coopération Sud-Sud ».
Programme : Nuit Musicale avec des vedettes nationales et internationales « Dédiée à la mode et au rapprochement des peuples » – Grande Nuit FIMA Défilé des grands créateurs venus des 5 continents : 20 Créateurs Africains et 5 des autres continents -Défilé Panafricain – Concours des Finalistes Jeunes Créateurs Top Models Meilleur Bijoutier, Maroquinier et Tisserand
http://fima-africa.com

 

LE WAX

Les tissus Wax sont des toiles de coton imprimées de motifs africains très colorés.

wax jansenholland

WAX   jansenholland

Ils sont réalisés avec  une ou deux couleurs insérées dans le dessin d’impression à la cire, respectant ses contours et s’ajoutant à l’image de l’impression de base.

A la fin du 19e siècle, des colonisateurs anglais et hollandais s’inspirent du batik javanais, qui est teint avec l’aide de cire – un procédé permettant de mieux fixer les couleurs. Les Européens reprennent cette méthode (d’où le nom « wax » qui signifie « cire » en français) et impriment sur l’étoffe des motifs très colorés.

Ces tissus sont devenus des symboles de l’identité Africaine . La signification des motifs et couleurs est très variable en fonction des pays. Le tissu africain Wax est constitué à 100 % de coton. Les largeurs de ce tissu sont  très souvent de 116 cm .
Il existe différentes qualités: le Fancy, le Java, le Wax et le super Wax .

LA POLÉMIQUE AUTOUR DU WAX

De nos jours ce symbole fort est  remis en question car le Wax domine, et il fait vendre, on  parle même de wax mania  de waxophilie .

Depuis 170 ans le Wax est fabriqué au Pays Bas. l’usine Vlisco l’un des plus gros producteurs de Wax écoule chaque année 70 millions de mètres de cet emblématique imprimé africain aux couleurs vives, dont 90 % en Afrique.

Le Wax est international car il est porté en Afrique, imprimé aux Pays-Bas, tissé en Chine, avec un coton acheté à des pays d’Asie du Sud ,d’Afrique, Bénin, Zambie ou Côte d’Ivoire.

Pour certains Créateurs le Wax est le symbole de la colonisation ,   « le Wax n’a jamais été africain, c’est un tissu qui a été imposé pendant la colonisation le Wax est donc hollandais » .

 

Batik

Batik

LE BATIK 

Le Batik est un mot d’origine malaise et indonésienne qui se traduit par “ce qui se dessine, s’écrit, se peint”. La naissance du Batik aurait eu lieu dans l’Egypte ancienne. Plus tard, la technique du Batik aurait traversé le continent africain
et se serait développée principalement en Afrique de l’Ouest.

Aujourd’hui, cet art traditionnel est surtout pratiqué en Afrique, en Chine,
au Japon, en Asie et en Indonésie. Chaque pays a développé ses propres méthodes, mais les principes de base ont été conservés.

 

LES TEXTILES TRADITIONNELS AFRICAINS

Il existe en effet des textiles traditionnels Africains qui sont des étoffes nobles et qui mériteraient d’être valorisés.

Ils sont tissés-main dans des techniques ancestrales, ce sont de véritables langages visuels qui ont souvent historiquement un caractère sacré . Ces tissus traditionnels racontent l’histoire d’une famille royale, de notables , d’une ethnie, d’un peuple, d’une région ou d’un pays. Ils font la fierté de tout un  continent.

Ils s’appellent Ndop (Cameroun), Rabal (Sénégal et Guinée-Bissau), Khorogo (cote d’ivoire), Bogolan (Mali), Raphia(Madagascar), Velours de Kasaï (République Démocratique du Congo), Ntshak (République Démocratique du Congo), Kente ou Kita (Ghana, Côte d’Ivoire), Bazin  (Mali)

NDOP

RABAL

KHOROGO

Bogolan

BOGOLAN

VELOURS KAZAÏ

NTSHAK KUBA     

COPYRIGHT – INTERSTYLEPARIS™